Etudes, conseil et formation en intelligence économique

Relier les hommes et les informations

Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Google, un colosse aux pieds d’argile, dont le succès repose sur la confiance aveugle et l’ignorance

adwordsDepuis 15 ans que j’anime des formations sur les techniques de recherche d’information et de veille, j’ai pu me rendre compte à quel point le grand public ignore tout de Google. Le moteur de recherche plébiscité par les Français (plus de 90% de part de marché en France) est un grand inconnu pour ceux-là même qui lui confient leurs questions. Voici en quelques lignes de quoi les éclairer.

Qu’est-ce que Google ?

Google (le moteur de recherche) est maintenant une partie du conglomérat Alphabet. Mais plus fondamentalement Google est la machine à cash, la vache à lait, de la société. Le chiffre d’affaire est de 75 milliards de dollars en 2015. Soit plus que PSA, plus qu’Auchan ou Saint Gobain, plus qu’Orange, plus que Bouygues … (classement wikipedia 2014)

D’où provient le chiffre d’affaires de Google ?

A 97% de la publicité en ligne.
Google est donc une régie publicitaire ! Comme TF1, RTL ou 20 Minutes. Pensez-vous confier votre information quotidienne ou l’éducation de vos enfants exclusivement à l’une de ces trois structures ? Non ! Et bien ne le faite pas avec Google.
Google a acquis le monopole de la publicité en ligne sur le nouveau format que constitue votre écran d’ordinateur (de tablette ou de smartphone), là où TF1 est « juste » présent à la télévision, RTL à la radio, et 20 Minutes sur le papier.

Est-ce que Google est le meilleur moteur de recherche ?

La réponse est clairement non, comme mes deux derniers billets l’explique (ici et la). Par contre si l’immense meute des internautes continue à lui confier la quasi intégralité de ses requêtes, alors oui, il finira évidemment par être le « meilleur » moteur … après avoir tué tous les autres.
Il y a donc un danger évident à utiliser Google à l’exclusion de toute autre solution, et il faut très clairement changer nos habitudes. Nous sommes en train de reconstituer une sorte d’ORTF (ancien monopole à la télévision) sur internet.

D’ailleurs Google nous a « masqué » les techniques pour rechercher efficacement :
-En ne communiquant jamais sur les opérateurs de recherche (testez vos connaissances).
-En confinant l’accès à la recherche avancée à deux clics de la page d’accueil.


Et ceci pour une raison simple : un internaute qui sait rechercher efficacement, est un client perdu. Dans la mesure où vous pouvez trouver directement un bon article, vous n’être plus enclin à cliquer sur les sites sponsorisés (AdWords est l’euphémisme pour publicitaire) ! Google veut donc vous maintenir dans un état d’incompétence crasse. Je sais que cela va vous faire du mal, mais Google n’est pas votre ami… Oui je sais, c’est dur, mais il fallait que je vous le dire. Et je le répète : L’intérêt de cette régie publicitaire est que vous soyez incompétent en recherche d’informations sur internet ! Plus vous êtes ignorants, plus il peut vous servir des liens sponsorisés. Plus il vous garde sur son moteur de recherche, plus il a votre « temps de cerveau disponible » pour ses annonceurs.

D’où le Knowledge Graph ou le projet de conserver les internautes sur ses pages en cache.
- Pour rappel le Knowledge Graph a pour « objectif de permettre aux utilisateurs de résoudre leur requête sans avoir besoin de naviguer vers d'autres sites pour accéder aux informations capitales ». CQFD. 
- Quant au second point, imaginez que Google propose par défaut de consulter la version en cache d'une page, sans diriger l'internaute vers le site en question ? La version « cache » est la version du site enregistrée dans l’index (comprendre la base de données). Olivier Andrieu expert du référencement évoque le sujet dans un précédent article.

Pourquoi Google est un colosse aux pieds d’argile ?

Parce que son modèle économique repose sur notre utilisation de son moteur. Et que cela repose sur notre confiance. Confiance elle-même liée à notre ignorance des véritables mécanismes en jeu.

Or personnellement la confiance est rompue depuis longtemps. Depuis mes premières sensibilisations à l’intelligence économique en 1999.
Rêvons qu’on jour les internautes comprennent les mécanismes qui soutendent la richesse de Google et se mettent à utiliser d’autres outils. Alors le monopole de Google (le googolopole) se fissurera, et l’on redécouvrira les moteurs alternatifs. J’ai déjà écrit sur Qwant le moteur franco-allemand qui a ma préférence, mais il y a aussi Ixquick qui est hollandais,  voire l’américain DuckDuckGo et bien d’autres (voir cette liste).

Réveillez-vous ! D’ici quelques années, il risque d’être trop tard. La pluralité des moteurs de recherche sur internet dépend de votre capacité de réaction.

- Cliquez ici pour télécharger Firefox (évitez Chrome bien sûr)
- Cliquez ici pour utiliser Qwant (et en faire votre navigateur par défaut)

Jérôme Bondu

NB : J’ai formé depuis 15 ans plusieurs milliers d’internautes aux techniques de recherche d’information et de veille. D’ailleurs si le cœur vous en dit, voici la formation phare sur le sujet : Techniques de recherche d’informations sur internet !





 
Nous localiser
    • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


twitterFacebookYoutube

Suivez nous !

Inter-ligere Actualités Inter-ligere Actualités Inter-ligere Agenda Inter-ligere Agenda